lundi 11 février 2008

Plus serein?

Est on réellement certain que la sortie du matin (cf. ci-dessous) a rendu cet homme "plus serein"???

une image ma foi bien inquiétante!!!
Bon, quelques news du chantier, ce qui est quand même bien plus original sur un blog orienté montagne que de dire que j'ai skié une étroiture machin en 6.4 E8 bidule sous cotée en démarrant par F12 mais sans suivre la variante de machin...
Grâce aux potes, tout ceci avance bien. Une spéciale dédicace à l'ami Tof qui malgré sa maison à finir et sa grippe est venu m'aider pour installer un boitier électrique dans la cuisine, un grand merci à Fred pour pour le perfo qui tue tout sur son passage (en grimpe avec ça, tu peux mettre des spits de 40), un grand merci à Nounours pour les branchements finaux.
L'électricité est terminée, et avec elle son lot de bordel divers. Maintenant, on commence la reconstruction. Youpiiii!

Pour l'hygiène

Entre deux séances de rainureuse (dans des murs en béton armé, un must que je vous conseille!!!), une petite sortie pour l'hygiène avec Jeff ce dimanche matin. Avec pour objectif d'être de retour à midi et avec la fatigue des jours précédents, le choix est limité... J'avais imaginé des choses sur les balcons est du Vercors, mais ça rajoute de la route, et il m'est physiquement difficile d'imaginer me lever à 5h00...
Qu'importe : moins loin, il nous reste les balcons de Chartreuse. Direction le Pas de Rocheplane, versant est.

Après une montée à pieds dans la forêt au dessus des pistes, nous gagnons le Pas où les crampons seront bien utiles dans la neige encore dure du matin. Arrivés au sommet, nous plongeons en face ouest pour tailler quelques courbes dans la neige restée froide des pentes nord ouest.


Le contraste entre les deux versants est saisissant, on passe de l'été à l'hiver en 10 mètres.






Après une remontée au Pas, nous plongeons dans les pentes juste transformées de la face est. Si la neige y est "moquette", elle ne l'est plus pour longtemps. Encore quelques jours de chaud et les dalles calcaires du dessous auront tôt fait de réchauffer le tout...
Belle ambiance printannière dans cette rampe est, au dessus du Grésivaudan.
Une petite sortie du dimanche matin qui permet de retourner faire du plâtre un peu stone, mais serein ;o)