mardi 17 mars 2009

Si tu aimes le blues...


... alors je pense que tu aimeras cette récente découverte : Youri Blow. Il y a peu de temps encore, je ne connaissais pas non plus. Et puis FIP , radio de service public, est passée par là et a programmé cet album.
Et c'est magnifique : du blues, du psychéblues diront certains, mais quel son! Je suis toujours surpris de la maturité que dégage cet album d'un artiste apparemment plutot jeune, une maturité qu'à l'aveugle, je pourrais attribuer à un Robert Plant ou Budy Guy. Guitare accoustique, bottle neck, voie tantôt douce, tantôt hallucinée... Quelque chose d'étonnant et de nouveau, alors qu'a la base, il n'y a qu'une voix et une guitare.
Alors voila, comme j'ai aimé et qu'en plus Youri m'a offert un cd pour réparer les erreurs de La Poste qui avait égaré ma commande initiale, je fais ici un petit coup de pub. Pour un aperçu du contenu de l'album, c'est ici. Pour une écoute plus prolongée, c'est . Et enfin pour commander c'est ici.
Et Youri, quand tu passes à Grenoble, oublies de me prévenir ;o)
Bonne écoute!

dimanche 15 mars 2009

Le bal des vampires

Les vampires étaient deux pour aller saluer Nosferatu, une voie du secteur des Chrysanthèmes à Presles. Deux séjours à Presles à 15 jours d'intervalle, c'est de l'inédit pour moi. Et en mars qui plus est! J'avoue manquer un peu d'imagination pour grimper autour de Grenoble en hiver, n'étant pas très coutumier du fait.

Seul le calendrier est encore en hiver ce samedi. Le T-shirt est remisé au fond du sac dés l'approche, et n'en bougera plus. Joli contraste avec la couche de neige soupasse qui nous attend sur le plateau sommital.


Avant ça, 8 longueurs typiques de Presles, où le très bon alterne avec le moins fréquentable. Quelques coinceurs à poser dans deux longueurs, manière comme une autre de se remémorer l'existence de ces infernales pinces à sucre... La veille au soir, j'avais remis de l'ordre dans les cames de mon Alien #1, toutes à la retourne depuis un certain 20 septembre. Tiens donc, il aurait encaissé quelquechose?


J'ai encore une fois apprécié d'être en second car la voie n'a rien de facile. j'ai connu 6b+ moins retord! Et puis grimper sur une seule jambe c'est pas simple : et oui, en plus du reste, j'ai depuis 4 jours un genoux en sucette sans que sache pourquoi, donc pas question de forcer -trop- dessus.


Après la grimpe avec les bâtons dans le sac, la grimpe avec les bâtons pendus au baudrier dans le passage en grotte de L4, à quand la grimpe en poussant sur les batons pour la jambe?

En tous cas, c'est pas avec ce ##!...!§§%#!!!!# de genoux que je peux aller essayer mon Slayer, et ça c'est rageant.

Allez, en cette belle et chaude journée, c'etait fantastique d'etre dehors à chauffer au soleil et c'est bien l'essentiel. une petite pensée pour mon Lio qui, cheville dans le platre, à dû regarder les montagnes de loin. Courage et patience!

Presles - Nosferatu, 200m TD
(6b,6b+,6b+,6a, 4,6b+,6a+,7a/b)
A noter :
- quelques petits stoppers friends utiles dans L1/L8
- nouvelle longueur directe pour éviter la grotte (6c?)
- le 7a/b passe (très bien;o) en A0