samedi 26 décembre 2009

La buche glacee

Une petite buche glacee en dessert? Il en restait quelques parts aujourd'hui dans le classique vallon du Diable.

Sortons les pioches et les bonshommes avec, et partons tater de la glace avant que le n-ieme redoux qui arrive ne paracheve le desastre.

Nous partons a vue comme nous pouvons dans les quelques sections formees.



Alors certes ce n'est pas l'hiver du siecle mais on arrive quand meme a se faire plaisir.


Quelques longueurs de glace avalees, c'est toujours bon a prendre. Ceci me permet de valider qu'il va falloir un certain temps pour s'y remettre. Les modestes 4+ gravis ce jour nous chauffent bien suffisemment les bras, et que dire du 5+/6 ou la moulinette installee nous permet de cotoyer cet autre monde qu'est celui de la glace deversante...


Le petit plus du jour c'etait la face sud et sa grimpe au soleil. Nous n'aurons meme pas eu le pretexte du froid pour nous refugier siroter le celebre chocolat "maison" de La Cordee...


Allez, vivement l'hiver!

jeudi 24 décembre 2009

No man's land


Et c'est reparti : non rassasies de leur precedente viree en Georgie du sud, les memes oiseaux ou presque remettent le couvert et partent ces jours-ci pour ce qui ressemble a une belle expe...

J'aime suivre le parcours du Dod, depuis les premiers diaporamas/moules frittes du CAF de Nantes il y a... il y a... plus de 15 ans aux recents voyages dans le grand sud. Une vie d'alpinisme deja bien remplie marquee par un esprit resolument tourne vers l'aventure et le "fare means". Je sens que je vais encore en prendre plein les yeux!

Bonne expe les cocos, bon sud! A suivre ici

dimanche 20 décembre 2009

Derniere poudre avant la mousson


Allez : de la glace hier, de la pluie demain, un petit coup de powpow entre les deux.
La sortie etait presque parfaite.
Sans ambition, juste celle de se ballader dans ces magnifiques combes de la vallee des Villards. Vu le froid. la poudreuse ne doit pas franchement craindre le soleil, et nous le soleil, "on y aime bien!"



On y croit, on y croit : sortis de la forets, la poudre se fait de plus en plus epaisse et bientot les cailloux ne sont plus que de miserables souvenir.
Une belle pente sud, 40 cm de poudre posee la, en haut le col des Fontaines. Feu! Enfin "feu"... a dire vrai nous ne sommes pas tres rapides. Pendant ce temps, le changement meteo prevu se met en place, un peu plus vite que je ne le pensais. Le ciel se remplit en une grosse demi heure, et la promesse du champ de poudre au soleil disparait peu a peu. Bon tant pis, ce sera juste champ de poudre...
Vu l'absence totale de cohesion entre cette neige la et la sous couche dure, sans doute la pluie annoncee tres haut pour la semaine n'est-elle pas une si mauvaise nouvelle? ( ceci etait une tentative desesperee d'optimisme ;0)

C'est la grande Glace!



Serait-on enfin en hiver?

C'est la question a laquelle Seb, transfuge grenoblo-alsacien, vient tenter de trouver reponse en passant quelques jours dans nos belles vallees. De mon cote, je me dis qu'apres les froids vifs de cette semaine, il doit bien y avoir quelques cascades ici ou la.


En route pour la Grave, sans grande originalite certes, mais avec une motivation a toute epreuve.

Pour moi, cela fait deux ans que je n'ai plus grimpe en glace, et m'y remettre doucement me dit bien.
Quelques lignes en versant nord semblent formees, mais nous butons lamentablement a essayer de traverser la Romanche. Apparemment la passerelle a ete arrachee, et le torrent n'est pas assez gele pour traverser a pieds secs.


Alors que le but s'approche a grands pas, nous nous ressaisissons in extremis et finissons par la classique Caturgeas. Finalement ce choix s'avere tres bon : cascade bien formee, glace fine par endroits necessitant de l'attention, quelques petits ressauts pour reapprendre a se placer...


Apres deux longueurs un peu hesitantes, je retrouve peu a peu des sensations et du rythme, et ca devient meme du tout bon. Je resiste a l'envie de jouer avec les Nomics tout neufs de Seb, mais en secret je me dit que ces outils la ont l'air exceptionnels d'efficacite.

Efficaces? La cordee qui nous suit l'est moins... Apres que leur rappel raidi par le gel se soit coince dans une hallucinante double lunule seche -qu'attendaient ils d'autre au juste?!?- nous organisons l'evacuation generale pour leur eviter de passer la nuit pendus a 100 metres au dessus de la nationale. Les sauveteurs providentiels ramenent tout le monde en bas dans le halo des frontales et n'ont plus qu'a aller se rechauffer. Vive l'hiver, et vive la glace : c'est trop bon d'y revenir!!! Merci Seb ;o)



Une fois au parking, dans le froid, Seb pose la doudoune, prend les Nomics, et me dit "Allez vas y, filme!"

Seb, t'es trop fort!!!