mardi 8 juin 2010

Tentatives à la Charpoua


Résolument faim de granite, on ne se refait pas ;o)


Les orages annoncés nous obligent à réviser nos plans, ce sera donc vers la Charpoua que nous grimperons.


Samedi alors qu'il fait grand beau, nous prenons un but, enfin presque. Montée à la Charpoua qui ouvre tout juste, causette et repas avec Christophe le gardien bien cool, et puis tentative à la pointe Wenger.


Chalage pour l'approche, en grosses dans du rocher humide pour rejoindre l'attaque réhaussée par le retrait glaciaire (merci Christophe pour les spits!), et puis une vire hyper enneigée, fondante, dégoulinante, fuyante qui ne nous inspire aucune confiance pour démarrer la voie escomptée en toute sécurité. Rappel, rechalage et puis glandouille au refuge. L'avantage est qu'on en ramène plein de photos des topos qui y sont conservés, dont beaucoup ne se trouvent nulle part ailleurs (OHM?)


Dimanche, surmotivés, nouveau but au petit matin dans la première longueur du "Joyaux de pierre" aux flammes de pierres. ça coule dur dans L1, et la traversée en 6b+ sur caillou ruisselant on ne la sent pas trop. Rappel, retour à la case départ...


On improvise : ce sera donc plus bas dans les flammes de pierre, même si j'y ai déjà "fait" deux voies (non achevées).














On repart donc dans la classique du coin "La reprise" pour rapidement se faire secouer par la raideur des lieux.











A R4, ça coule à nouveau, il faut improviser : on rejoint donc "les feux de la rampe" pour un magnifique dièdre inversé en 6b, mais un 6b "charpouesque"... Comprenez par là : pète bras!


Les bras qui chauffent, l'heure qui tourne, les orages qui arrivent, une voie pas prévue pour la descente : on s'échappe donc tant qu'il est encore raisonable de le faire.



Moralité :

1. le granite des flammes de pierre est vraiment très raide, bien plus que ce que je connais ailleurs, et la grimpe y est est vraiment physique.

2. Il y a 3 voies dans la partie sud des flammes de pierre, j'ai désormais fait des longueurs dans chacune d'entre elles, mais je n'en ai terminé aucune! J'y suis maudit ou quoi?!?

3. Même sans terminer les voies, les longueurs y sont très belles (on se rassure comme on peut)



4. J'ai testé la fameuse "arme absolue" mentionnée à Orco... je confirme que c'est bien là une arme absolue et il faut que je fasse un message à ce sujet, qui intéressera les quelques amateurs de granite qui lisent ces lignes


Ci contre, les longueurs effectuées ce jour. Pas moche quand même!