mardi 21 décembre 2010

Un produit revolutionnaire

Je ne suis pas un adepte de la consommation a outrance, ni un "geek" irrecuperable. Pourtant la, il faut bien avouer que meme Steve Jobs est completement has been...

dimanche 19 décembre 2010

Nomics ou pinceau???

Je me questionne souvent sur ce qui me pousse a aller en montagne. L'esthetique des lieux y est pour beaucoup, et je me dis souvent que plutot que d'aller y trainer des Nomics et prendre des buts -ou pas- on serait tout aussi heureux a y manier le pinceau et le crayon.

C'est ce qui me motive a emmener, lorsque c'est possible,  mon Reflex pour ramener des images.

Comme j'aimerais avoir le talent et la sagesse d'un He Yifu... Plutot que de courrir apres une n-ieme pente, ligne, voie ou que sais-je encore, prendre le temps de s'asseoir et d'observer, pour peindre et mediter.

Courrez vite au Musee de l'ancien Eveche de Grenoble voir cette lumineuse exposition de He Yifu, peintre chinois qui jette un etonnant regard sur les montagnes que l'on pensait connaitre. Fantastique!

Encore une grosse tarte...

Encore une grosse tarte de neige fraiche dans les Alpes du nord ces derniers jours... qui ferait presque oublier les degats du dernier redoux.

Risque 4 tout de meme, donc prudence.

Je connais les pentes du Beaufortain, mais nous devrons quand meme operer un demi tour sans appel face a une traversee plus que puante. On s'adapte, et c'est donc un classique tricotage au dessus du Planay que nous nous offrirons.


 Grosse neige tombee la veille, les alpages sont encore vierges en ce samedi matin. On se croirait dans une aquarelle de Samivel. On ne prendra pas de risques aujourd'hui, pas plus d'ailleurs qu'hier ou que demain. Despentes faciles, de petis chalets poses ca et la, des sapinous, et un beau paysage... Nous contemplons.

On peaute, on depeaute, on repeaute, on glisse ca et la d'epaules en vallons. Belle neige, grosse neige qui malheureusement risque d'etre encore une fois massacree par le redoux :o(
J'ai beau connaitre ces montagnes par coeur, je pense que je n'arriverai pas a m'en lasser. Et puis c'est si bon de ne pas avoir a se tordre le cerveau et les topos en 4 pour trouver ou aller... La facilite a aussi du bon.




Je crois aimer ce coin tout simplement parcequ'il est beau, et je pense que cette raison est une raison suffisante