vendredi 8 février 2013

Les yeux dans les bleus

Hiver chéri. Il neige, il reneige, encore et toujours. 
Ce matin, je m'autorise à abandonner ma Joie quelques heures pour profiter de ce bleu impétueux. L'appel se fait irrésistible. 
Je tente une classique des classiques avec le secret espoir d'y faire la trace. Bingo!


 Je suis seul, tant pis... Les gerbes de poudre sur les images seront pour une autre fois.


Ceci ne m'empêche pas de me regaler de ce bleu omniprésent. La neige est magnifique, légère a souhait. 


Quand tracer devient un privilège.

 

La récompense : une face habituellement sur-tracée pour moi tout seul. Quel régal...
Si vous aviez été là, vous seriez sur l'image ;-) 


 Un premier jet dans les bois. Mémorable. 
Mon timing est bon, je remets donc les peaux et repars vers le sommet. Je rattrape mes poursuivants, ils sont 6. Je les laisse innocemment descendre les premiers... le long de ma trace de descente. Instinct grégaire... 
Je n'ai plus qu'à encaper par mon itinéraire bis : personne bien entendu. 800 mètres de pure poudre dans la foret clairsemée qui borde les dalles me posent aux Revols. 

Ahuri de n'avoir partagé ça avec personne, mais en apesanteur absolue.


Quiétude aux Revols, il est temps de rentrer.


lundi 4 février 2013

Chartreuse du Dimanche

Il pleut, il pleut, il neige, il neige...
Il suffit d'attendre le bon moment, l'éclaircie annoncée. 5 épingles à cheveux plus tard, on chausse les skis. Ici ou là, on croise des amis. Eux se sont levés plus tôt. Leur sourire en dit long sur ce qui nous attend...

Des classiques du dimanche. On monte, on descend, on remonte en face, on descend en ouest. On traverse, on remonte, on rentre.


L'hiver post nucléaire?


La piste de super G

 La piste de slalom

Ensuite, en ouest du Charvet, l'appareil n'aura pas même le temps de sortir. Gloutonnerie intégrale :o)