lundi 14 avril 2014

Dans les grands dévers...

... de la Maladière.

Perdus pendant deux jours, abrités des grands toits. Au départ "en attendant mieux", le ciel plus clément pour nous permettre de monter en haut finaliser deux ou trois projets. 
Et puis finalement on s'y sent bien, mieux que vers un hypothétique "but" 1500m. plus haut.


 Moi qui suis ces temps-ci on ne peut pus endurant, me voilà bien!
Je pars avec mon mutant préféré dans son jardin, tenter de faire bonne figure.

 

Timides mais utiles, nous commençons par la plus facile, Indiana Jaune ou quelque nettoyage grattage est toujours possible. 
Au demeurant pas franchement explosé (je parle pour moi;o) par la chose, nous bifurquons à R7 pour une sortie directe par No Angel. 
Ce qui propose au global une belle combinaison entre 6b et 7a.


Puisque la Montagne ne veut pas de nous, nous revenons à La Maladière. 
J2, je ne sais pas si j'ai encore un semblant de bras. 
En fait oui, jusqu'au 7a+ de l'avant dernière longueur de l'Arche Perdue, ou je suis bien obligé de me rendre compte que je manque sacrément de conti.


Mais peu importe. 
Deux jours de suite dans le baudrier, cela faisait bien longtemps que ça ne m'était plus arrivé et je suis rassuré, je sais encore le faire ;o).


Et mon Michel, le roi des hommes heureux en haut de "sa" falaise...
Les burgers de la MBC nous attendent.