mercredi 24 décembre 2014

Les chaussons sous le sapin

C'est la période qui veut ça : à force de mettre les chaussons aux pieds du sapin, ils devaient bien finir par attraper la bougeotte.

Puisque l'hiver ne veut pas se décider, autant ne pas le forcer et le laisser venir, à son rythme.


Et profiter de la douceur, que dis-je, de la chaleur.


En famille dans les couennes, entre amis dans les grandes envolées, mais toujours en t-shirt.


Histoire de me provoquer, c'est Thierry qui choisit une voie au nom résolument fait pour moi :
"les joies de la procréation".

Tout un programme.


Suffisamment court pour ne pas risquer l'ombre. 
Suffisamment court pour ne pas risquer les crampes. 
Mais suffisamment grimpant pour une superbe envolée plutôt raide et athlétique, où il faut grimper.
Résolument.


Thierry en termine avec le 6c+ de L5.
Un grand dièdre déversant sur grosses prises : parfait pour les gros bras que nous ne sommes pas.
Encore deux longueurs de vraie grimpe sans trop de concession : nous finissons rincés, mais en t-shirt et heureux.
C'était l'objectif de la journée...

Et puis, au moment où le grand Joe tire sa révérence, comment ne pas se replonger avec délice et hallucination dans les 7mn. de cette mythique performance :