dimanche 19 avril 2015

Les gouttes d'eau sur la neige

Je n'arrive pas à m'en lasser de celle-ci.
Ca sent autant la fin d'une saison que le début d'une autre saison.
Entre deux.

Grimper à Gramusset est une valeur si sûre....
Grimper au printemps à Gramusset a quelque chose de si bon...


En bas, la neige qui recouvre le lapiaz.
En haut, les gouttes d'eau de ce si beau calcaire.


Ce n'est ni l'un ni l'autre que l'on vient chercher à cette saison, c'est l'un ET l'autre.
Comprenez : pourquoi faire deux heures de route pour skier cette combe?
Pourquoi faire deux heures de route pour grimper ces longueurs?


Pour rien d'autre que le plaisir de combiner les deux :o)


Ce serait quand même mentir : on vient là aussi car le rocher y est fantastique.
 

Allez, session 2015 pliée.
Tout bon.