mardi 12 mai 2015

Le retour aux choses sérieuses


Ah que c'est bon ...
Partir à l'arrache, rouler à la nuit, se retrouver aux pieds du géant, dormir dans le coffre, avaler un petit dej, sauter dans son baudrier et dans la benne, et....inspirer l'air frais de l'altitude.

Décalage complet avec mon quotidien, plaisir d'autant plus grand que rare.

A cette saison, l'aiguille du Midi voit passer toute sorte de belus : des belus en short, des belus en skis, des belus en crampons, des belus en chaussons.

Nous revendiquons appartenir à la catégorie "belus en chaussons".
Quand le soleil tape, le granite chauffe (vieil adage breton)


Beaucoup de skieurs a cette saison : approche des goulottes, ou ski de pente : c'est la saison


Les grimpeurs sont peu nombreux : ce matin, la face sud nous est réservée.


Il est vrai que les dernières chutes de neige sont encore bien visibles, et nous devrons un peu nettoyer ça et là la neige ou la glace restante.



Mais pourtant, c'est du tout bon!
Nous partons dans Super Dupont, en hommage a Gotlib et aux belles fissures.
Du 6c bien tassé pour la reprise, y'a pas mieux!
L'escalade est enthousiasmante.


Ambiance démente avec cette neige partout, rocher parfait.
On réapprend à placer les pieds, frictions obligatoires.
Et puis ça verrouille des doigts : pour ça c'est comme le vélo, quand on sait faire on n'oublie jamais.


Nous nous régalons, nous baffrons goulument de ces belles longueurs.
Et je me rends compte que l'hiver en salle a faire du bloc et un peu de voies paye largement : j'ai la niaque même si je manque de conti.


Pour Eric c'est un peu l'inverse : conti d'enfer mais manque de niaque.
Mais finalement tout ça se complète à merveille.


Peu rapides malgré tout les lascars... l'heure tourne!
15h00, je dois être à 19h00 à Grenoble : allez hop, on tire les rappels, juste sous la longueur qui a l'air majeurissime (vue du bas) en 7a (7b sur le topo?) : 
grosse fissure inversée tascendante puis écaille a doigt verticale sur 15m... 
Celle là je me la garde au chaud pour une prochaine fois.


D'autant que des prochaines fois, il semble qu'il pourrait y en avoir encore pendant pas mal d'années :
bassin ouvert, carre interne, concentration, transfert d'appui.
Les fondamentaux sont déjà acquis.

D'autres images ici