mercredi 29 juillet 2015

Un mythe qui tombe

Il n'y a pas que chez nous que ça craque.
A l'heure où l'Aiguille du Peigne envoie des signes inquiétants de réchauffement en profondeur à l'issue (?) de cette canicule, un mythe d'outre-atlantique est partiellement partie en fumée.

Début juillet, un gros morceau s'est décroché dans la classique NordOuest au Half Dome.
Vue d'en face, la zone rouge marque l'empreinte de ce petit éboulement débonnaire.
Autant dire monstrueux.
 

Je ressors donc quelques image d'archives pour visualiser la chose, et se souvenir de ce qui ne se grimpera plus.


Vue depuis R10 et la "Robbins traverse", on voit bien en arrière plan cette écaille monstrueuse qui a décidé de faire le grand saut.
Deux longueurs sont parties en vrac :


 L11 et sa boite aux lettres magique (3 légères taches de lumière dans le fond du bazar).
Tout ce sur quoi j'étais ci-dessus est désormais en bas.
Je ne me souviens pourtant pas avoir poussé si fort que ça.


L12 et le début des "chimneys". 
idem : tout ça aussi est en bas.

On imagine le raz de marée aux pieds de la face, déboulant dans les bien nommées "death slabs" par où la majorité des grimpeurs font l'approche. 
Ca fait froid dans le dos.

Maintenant on se demande bien à quoi ressemble ce qui reste en place : la physionomie de la voie pourrait bien s'en trouver sacrément changée.

à suivre et R.I.P